Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : Dark-Cars Wallpapers
  • : plein de fonds d'écrans sur le thème du noir dans l'automobile
  • Contact

  • Dark
  • J'aime le noir c'est vrai ...mais je ne le brois pas pour autant
  • J'aime le noir c'est vrai ...mais je ne le brois pas pour autant

6 janvier 2016 3 06 /01 /janvier /2016 16:08

Au Salon de l’électronique de Las Vegas, connu sous le nom de CES, l’automobile s’est mise sous la coupe du pilotage automatique ou de la voiture connectée. En marge, un nouveau constructeur en a profité pour réaliser sa naissance, un auto-proclamé concurrent de Tesla dans le domaine des véhicules électriques.

Comme la firme d’Elon Musk qui reprenait le nom de Nikola Tesla ayant fabriqué la première pile, Faraday Future utilise celui d’un autre illustre physicien, l’Anglais Michael Faraday, considéré comme le père du moteur électrique, entre autres.

Basée à Los Angeles en Californie comme Tesla, Faraday Future a déjà investi 1 milliard d’euros dans l’usine de batteries près de Las Vegas, dans le Nevada (Etats-Unis).

Pour son inauguration devant les journalistes lundi soir 4 janvier 2016 au CES de Las Vegas, Faraday Future a dévoilé un premier concept-car, la FFZero1, à structure en fibre de carbone et matériaux composites.

Cette monoplace hyper-sportive à quatre moteurs électriques développerait l’équivalent de 1.000 chevaux, loin devant les 700 de la Tesla Model S, pour un 0-100 km/h promis en moins de 3 secondes et une vitesse maximale estimée à 320 km/h.

Dotée d’un mode autonome et d'un smartphone intégré au volant pour gérer données de course ou personnaliser certaines fonctions, cette FFZero1 est une lettre d’intention.

Sa plate-forme modulaire « VPA » est réalisée pour accueillir des modèles très différents, comme le crossover révélé en silhouette dans la vidéo, qui sera la première voiture de série de Faraday Future en 2017.

Partager cet article

Repost 0
Published by Dark - dans Concepts cars
commenter cet article

commentaires