Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : Dark-Cars Wallpapers
  • : plein de fonds d'écrans sur le thème du noir dans l'automobile
  • Contact

  • Dark
  • J'aime le noir c'est vrai ...mais je ne le brois pas pour autant
  • J'aime le noir c'est vrai ...mais je ne le brois pas pour autant

2 mars 2016 3 02 /03 /mars /2016 10:16

Elle s’appelle 11, DB11. Descendante de la DB9, et non de la DB10 propriété exclusive de James Bond aka « 007 » dans le dernier film Spectre, la DB11 est la nouvelle génération bienvenue de coupé Grand Tourisme (GT) de la marque Aston Martin, venant ainsi mettre fin à 13 ans de DB9.

Sous ses allures mêlant l’agressivité de la Vanquish, les épaules de la One-77 et la pureté des lignes de la DB10, la GT britannique est là où on l’attendait.

L’aérodynamique est bien plus sollicitée, avec des écopes latérales derrière les vitres, un évacuateur au-dessus de la poupe, une grille avant avalant l’air pour le recracher via les fines ouïes de capot ou derrière les roues avant.

C’est que le nouveau moteur V12 5,2 litres biturbo (et non plus atmosphériques comme l’ancien 6,0 litres, désolé les puristes) demande de l’oxygène, devant se gaver pour envoyer quelques 608 chevaux (+61 vs DB9 GT) et 700 Nm (+80) dans les roues arrières.

Le tout via la boîte automatique à double embrayage signée ZF, permettant 3 modes de conduite GT/Sport/Sport Plus en association avec les suspensions et direction électroniquement variables, sans oublier le différentiel à glissement limité.

La DB11 demande ainsi 3,9 secondes pour l’exercice du 0-100 km/h, 7 dixièmes de mieux que la DB9 GT, et pointe à 322 km/h (+27).

Ses disques de freins acier ventilés 400 mm étrier 6 pistons (AV) et 360 mm étrier 4 pistons (AR) campent dans les roues de 20 pouces derrière les jantes 10 branches reprises de la DB10.

Comme la DB11 est une toute nouvelle génération, elle profite d’un cockpit totalement repensé : volant à moyeu circulaire et légers méplats aux commandes recentrées, compteur central analogique entouré de deux écrans.

La console centrale est dépouillée de nombreuses commandes physiques, rabattues sur le pad tactile de l’écran 8 pouces, et de superbes sièges bicolore noir/blanc .

Evidemment, la personnalisation, disponible sur le site officiel, marie 5 environnements, 32 couleurs de cuirs, choix de couleur de surpiqûres, console centrale, d’Alcantara pour le plafonnier ou de volant, soit des milliers de combinaisons possibles.

Le prix de l’Aston Martin DB11 n’a pas été annoncé pour la France, mais sera d’approximativement 205.000 euros, les livraisons démarrant au dernier trimestre. La version cabriolet Volante devrait suivre en fin d'année 2016.

Partager cet article

Repost 0
Published by Dark - dans Aston Martin
commenter cet article

commentaires