Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : Dark-Cars Wallpapers
  • : plein de fonds d'écrans sur le thème du noir dans l'automobile
  • Contact

  • Dark
  • J'aime le noir c'est vrai ...mais je ne le brois pas pour autant
  • J'aime le noir c'est vrai ...mais je ne le brois pas pour autant

28 mars 2016 1 28 /03 /mars /2016 00:14

Audi nous dévoile la déclinaison Spyder de la dernière génération de R8 lors du salon de New York 2016.

La recette est la même, à savoir une auto faisant la part belle à l'aluminium pour un poids relativement "contenu" et une puissance culminant à 540 ch grâce au V10 5.2.

Six mois seulement après le lancement du coupé, Audi présente à New York la mouture découvrable de la seconde génération de R8.

Officialisée aujourd'hui par la marque d'Ingolstadt, l'auto n'est pas une surprise en soi pour qui a déjà vu la dernière R8 sur la toile ou en vrai.

Le constructeur allemand s'est simplement contenté de couper le toit de l'auto et de lui coller une capote souple qui peut être mise ou enlevée jusqu'à 50 km/h avec une cinématique de seulement 20 secondes.

Evidemment, qui dit cabriolet dit prise de poids : la R8 Spyder pèse 1 612 kg à vide, malgré l'utilisation massive d'aluminium (79 % de la carrosserie est en aluminium, par exemple).

Cela peut paraître conséquent mais il faut bien se rappeler que nous avons là affaire à une auto bardée de technologie, à moteur V10 et à transmission intégrale, un cocktail pas vraiment fait pour donner de la légèreté.

En parlant de moteur, la R8 Spyder est uniquement proposée en version V10 avec à la clé 540 ch et 540 Nm de couple.

Pour les extrémistes, la variante V10 Plus dépassant les 600 ch est donc exclusivement réservée au coupé, il faudra faire avec.

Pour le reste, les performances restent hors du commun pour une découvrable avec un 0 à 100 en 3,6 secondes.

Partager cet article

Repost 0
Published by Dark - dans Audi
commenter cet article

commentaires