Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : Dark-Cars Wallpapers
  • : plein de fonds d'écrans sur le thème du noir dans l'automobile
  • Contact

  • Dark
  • J'aime le noir c'est vrai ...mais je ne le brois pas pour autant
  • J'aime le noir c'est vrai ...mais je ne le brois pas pour autant

30 juin 2016 4 30 /06 /juin /2016 13:47

Après la 208 GTB Turbo de 1980 ,en avril 1986 arrive enfin la dernière et la plus puissante de la série « non taxé » du marché italien: la GTB / GTS Turbo.

Le  V8 2 litres est optimisé et est équipé du même système à injection Bosch K-Jetronic que le modèle précédent.

Mais il comprend aussi un turbocompresseur japonnais IHI avec un refroidisseur intermédiaire Behr, fonctionnant à une pression d’admission de 1,05 bar et un système d’allumage électronique Marelli MED 807 A. La puissance est ainsi de 252cv .

L’ensemble produit une puissance en sortie déclarée de 254 CV à 6 500 tr/min. Comme sur les premiers modèles, le moteur est monté avec une boîte de vitesses cinq rapports, située en dessous et derrière le carter du moteur.

Esthétiquement les GTB/ GTS turbo reçoivent la nouvelle robe de la 328 GTB qui pour sa part a un V8 3.2 litres qui sort lui 270cv.

Les particularités intérieures et extérieurs de la "208 turbo" sont conservées comme notamment un capot moteur différent et un panneau central surélevé..

Il y a aussi une admission d’air NACA devant chaque passage de roue arrière et une rangée de cinq fentes d’évacuation d’air situées sur le panneau arrière.

Il comprend également un aileron de toit à l’arrière, en option sur la série 328 et équipé en série sur ce modèle.comme sa prise d'air NACA en bas de caisse . Les qualités routières restent proches de la 328.

Mais cette nouvelle "turbo" permet un meilleure gestion de l'arrivée de la puissance qui possédait trop jusque là le "coup de pied aux fesses" avec un moteur aussi creux que puissant selon le régime moteur.

Là le phénomène est quelque peu gommé et la puissance un peu plus linéaire du fait du turbo qui récupère de l'énergie à la décélération afin de rester plus longtemps dans les tours et donc avec un temps de réponse réduit.

IHI était plutôt en avance dans ce domaine sur ces concurrents avec des produits telle la Fiat Uno turbo ie ou la fameuse saga Maserati bi turbo et leur V6 de moins de 2 litres évidemment.

Partager cet article

Repost 0
Published by Dark - dans Ferrari
commenter cet article

commentaires