Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : Dark-Cars Wallpapers
  • : plein de fonds d'écrans sur le thème du noir dans l'automobile
  • Contact

  • Dark
  • J'aime le noir c'est vrai ...mais je ne le brois pas pour autant
  • J'aime le noir c'est vrai ...mais je ne le brois pas pour autant

16 décembre 2016 5 16 /12 /décembre /2016 21:20

En 1971, la troisième génération de Charger fit son apparition. Entièrement nouvelle, avec un empattement légèrement plus court et une ligne totalement revue, pourvue d’un profil aux courbes dynamiques, une grille séparée et une ceinture de caisse relevée.

le gros coupé DODGE avait de sérieux arguments et une originalité très attirante, face à une concurrence en perte d’inspiration, à une époque où la mode n’était plus à l’euphorie.

La Charger 500 n’en demeurait pas moins une MOPAR, avec les performances ad hoc. La Charger ayant déjà sa version musclée R/T, les Super Bee ont été rétrogradés au rang d’entrée de gamme.

La Charger 500 offrait quand même une alternative subtile mais discrète, sorte de couverture médiatique pour l’acheteur désireux d’avoir de la nouveauté sans les gimmicks et autres appendices et coloris tapageurs.

Le traitement intérieur était aussi accueillant  qu’un modèle  SE, avec sièges baquets en série, compte-tours, autoradio, et tout l’attirail nécessaire à une tenue de route exemplaire.

1971 est la première, seule et dernière année où le moteur de base des Super Bee était un 340 ci . Et nous étions  à l’aube de la première grande crise du pétrole. Mais cette sagesse n’était qu’apparente.

L'option Hemi était toujours disponible,  a elle seule augmentait la facture de 33 %. avec sa puissance de 425 chevaux à 5 000 tr/min et son couple de 576 nm, La boite standard était une mécanique à 4 rapports. 22 options seront Hemi seront vendues pour 1971.

Partager cet article

Repost 0

commentaires