Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : Dark-Cars Wallpapers
  • : plein de fonds d'écrans sur le thème du noir dans l'automobile
  • Contact

  • Dark
  • J'aime le noir c'est vrai ...mais je ne le brois pas pour autant
  • J'aime le noir c'est vrai ...mais je ne le brois pas pour autant

13 janvier 2017 5 13 /01 /janvier /2017 23:13

Dodge introduit pour la première fois le nom de Coronet dans sa gamme en 1949. Des modèles portant ce patronyme vont se succéder jusqu’en 1959. Dodge le réutilise pour une nouvelle génération en 1965.

En 1968, le style des Dodge Coronet et des Dodge Charger changera radicalement pour des configurations qui deviendront légendaires.

La Coronet abandonne son allure rectiligne en faveur de courbes plus souples, avec des ailes arrière au galbe prononcé. La calandre s’étale sur la largeur de la face avant en englobant les quatre phares, et les feux arrière s’étalent toujours sur la totalité du panneau arrière.

Bien sûr, la version la plus "hot" était la toute nouvelle finition R/T, qui signifiait "Road and Track", et la voiture se montrait digne de cet attribut sur les deux points.

 La finition R/T présentait une calandre spécifique et des entrées d'air non-fonctionnelles sur le capot. Des badges R/T ont été ajoutés à la calandre, sur les côtés derrière les entrées d'air factices et à l'arrière.

Sous le capot, le moteur standard est un 7,2 litres Magnum qui développe 375 chevaux. Et si on voulait encore plus,  la seule alternative était la Coronet R/T équipée du  puissant V8 7 litres Hemi  426ci Hemi de 425 chevaux en option.

Cette voiture était destinée aux vrais fans de musclecars. Le 426 Hemi était d'une efficacité diabolique avec 4,8 secondes pour le 0-60 mph et 13,5 secondes à la vitesse de 169 km/h pour le 1/4 de mile.

Partager cet article

Repost 0

commentaires