Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

  • : Dark-Cars Wallpapers
  • : plein de fonds d'écrans sur le thème du noir dans l'automobile
  • Contact

  • Dark
  • J'aime le noir c'est vrai ...mais je ne le brois pas pour autant
  • J'aime le noir c'est vrai ...mais je ne le brois pas pour autant

7 octobre 2013 1 07 /10 /octobre /2013 12:05

 Abarth décline la Fiat  500 en deux  versions personnalisées : les 595 Turismo et Competizione. Outre leurs badges spécifiques, ces versions se reconnaissent à leurs jantes alliage 17 pouces, leurs feux avant bi-xénon, une calandre modifiée et, sur la Competizione, un échappement sport associé à 4 sorties d’échappement.

 http://cdn2.blogautomobile.fr/wp-content/uploads/2012/12/IMG_2919-1.jpg

Rien que ça ! A noter que du coup, les Abarth 500 ont perdu leurs feux avant au xénon de série. Pour finir, les 595 affichent toutes deux 160 ch, soit 20 de plus que les simples Abarth 500. A l’intérieur, la 595 Competizione a droit à des sièges baquets offrant un bon maintien latéral. Ils sont ici recouverts de cuir et Alcantara en option.

 http://blogmoteurs.blogs.lavoixdunord.fr/media/00/02/1857015911.JPG

La planche de bord reçoit un garnissage spécifique mais on retrouve bien sûr l’environnement de la Fiat 500, avec en plus à gauche du compteur un manomètre de pression de turbo associé à un voyant « shift » qui s’allume au rupteur.

http://cdn.blogautomobile.fr/wp-content/uploads/2012/12/IMG_2923-1.jpg

Sympa, mais ce manomètre est partiellement caché par la manette du clignotant. Les places arrière sont identiques à celles d’une 500, c’est-à-dire étriquées. Pareil pour le coffre, qui atteint quand même 186 dm3.

http://blogmoteurs.blogs.lavoixdunord.fr/media/01/02/2772147552.JPG

Le petit 1.4 turbo et ses 160 chevaux n’ont aucun mal à tirer la tonne de cette petite Abarth. De quoi accélérer fort, tellement fort que le train avant a du mal en motricité. La sonorité travaillé est plutôt agréable, y compris à la décélération où on entend parfois quelques gargouillis typiques de grosses cylindrées.

http://www.blog-moteur.com/images/stories/Fiat/Essais_595_Abarth/Fiat_595_Abarth_Competizione%20(19).jpg 

Mais le fait marquant de cette puce bodybuildée vient de son châssis, extrêmement raide. Parfait pour un bitume lisse, mais à la moindre bosse, la voiture devient très imprécise car en perte d’adhérence beaucoup trop rapide en détente.

 http://www.blog-moteur.com/images/stories/Fiat/Essais_595_Abarth/Fiat_595_Abarth_Competizione%20(14).jpg      

http://www.blog-moteur.com/images/stories/Fiat/Essais_595_Abarth/Fiat_595_Abarth_Competizione%20(25).jpg

Sans parler du confort de suspensions, quasi inexistant. Petite bombinette gavée aux anabolisants, cette Abarth peut en théorie se frotter en performances aux sportives de la catégorie supérieure comme la Clio RS ou la 208 GTI. En théorie seulement car elle s’avère beaucoup moins efficace en châssis sur petites routes.

Repost 0
Published by Dark - dans New Fiat 500
commenter cet article