Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

  • : Dark-Cars Wallpapers
  • : plein de fonds d'écrans sur le thème du noir dans l'automobile
  • Contact

  • Dark
  • J'aime le noir c'est vrai ...mais je ne le brois pas pour autant
  • J'aime le noir c'est vrai ...mais je ne le brois pas pour autant

17 décembre 2016 6 17 /12 /décembre /2016 16:54

 La Pontiac Firebird sort de l'usine de Lordstown (Ohio) en 1967  soit six petits mois après la Camaro et presque trois ans après la Mustang.

Tout comme sa cousine Camaro de chez Chevrolet, elle bénéficiait de la ligne typique « Coke-Bottle ».

 Elle en partageait même de nombreuses pièces de carrosserie comme les ailes avant et les portes qui étaient strictement identiques. Cependant, seuls les moteurs Pontiac étaient montés sous le capot.

Cinq moteurs proposé dans les Firebird de 1967. Cependant, la plupart des acheteurs en 1967 optèrent pour la puissance du V8, l'économie n'étant pas encore un critère.

Les V8 Pontiac étaient appréciés, car ils bénéficiaient de performances légèrement supérieures à leurs homologues Chevrolet.

Le haut de la liste se composait du V8 400 ci à carburateur 4 corps de 325 ch, et de son dérivé « Ram Air » qui bénéficiait d'une meilleure arrivée d'air froid grâce aux deux entrées d'air fonctionnelles du capot ce qui augmentait le nombre de tours par minute du moteur, la puissance du V8 grimpait alors à 370 ch .

Cette option coûtait tout de même 600 dollars, elle fut très peu demandée. Les V8 avaient les mêmes transmissions que les L6, mais à celles-ci s'ajoutait la boîte automatique « TurboHydramatic » à trois vitesses.

Pour l’époque, la Pontiac Firebird 400 avec son option Sprint avait des performances étonnantes ; le 0 à 100 km/h est effectué en 6,5 secondes avec un 400 mètres départ arrêté en 14,3 secondes.

Repost 0