Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

  • : Dark-Cars Wallpapers
  • : plein de fonds d'écrans sur le thème du noir dans l'automobile
  • Contact

  • Dark
  • J'aime le noir c'est vrai ...mais je ne le brois pas pour autant
  • J'aime le noir c'est vrai ...mais je ne le brois pas pour autant

29 avril 2010 4 29 /04 /avril /2010 20:19

 La 250 GTO reste à tout jamais celle qui constitue le mythe Ferrari. GTO, cette appellation née pour la course et devenue à travers les succès un symbole absolu de la sportivité, va être reprise pour la première fois en 1984 avec la 288, la nouvelle Ferrari destinée à courir dans le Groupe B des rallyes internationaux.

http://www.supercars.net/carpics/644/1984_Ferrari_288GTO1.jpghttp://www.supercars.net/carpics/644/1984_Ferrari_288GTO3.jpgA première vue, la 288 n'est pourtant qu'un dérivé de la 308 GTB Quattrovalvole de l'époque. Mais sous sa robe fine et élégante, la technique issue de la compétition s'impose magistralement, pour faire date dans l'Histoire de la marque...  

http://www.supercars.net/carpics/644/1984_Ferrari_288GTO2.jpgDeux modèles mythiques voient en effet le jour en cette année 1984 : la Ferrari Testarossa , deuxième du nom, et la 288, deuxième "GTO" du nom. Contre la bagatelle de 935000 FF de l'époque, 200 clients soigneusement triés sur le volet vont pouvoir prendre possession de leur exemplaire de la version routière de la 288 "Gran Turismo Omologata", dont la production doit permettre en effet une homologation en groupe B des rallyes.  

http://farm4.static.flickr.com/3381/3432174897_c69cce0ef0_o.jpghttp://farm4.static.flickr.com/3659/3422204766_26f42f61c4_o.jpgEt contre toute attente, tous les modèles vont être vendus bien avant le début de la production en juillet 1984 ! Sur le total, seuls 20 exemplaires furent ainsi livrés en France, à l'importateur Charles Pozzi. http://www.supercars.net/gallery/119513/2061/865709.jpg Etonnament, au fur et à mesure que l'on en découvre les spécificités stylistiques et techniques, la ressemblance visuelle de la 288 GTO avec la  Ferrari 308 GTB  s'estompe et laisse place à la découverte d'une authentique automobile de compétition, véritable fleuron du savoir-faire de Maranello.http://farm3.static.flickr.com/2751/4435591100_8d663289fc_b.jpghttp://www.ultimatecarpage.com/images/large/169/Ferrari-288-GTO_3.jpg http://www.ultimatecarpage.com/images/large/169/Ferrari-288-GTO_4.jpghttp://forum.avtoindex.com/foto/data/media/35/Ferrari_288_GTO_85_31.jpg 3 prises d'air déchirent les ailes arrières telles des ouies de requin. Egalement, elle s'habille d'un bouclier avant redessiné avec une calandre à 4 phares rectangulaires et pose cette ligne subtilement remodelée sur un châssis plus long de 11 cm par rapport à la 308 qui, conjugué à un élargissement des voies, lui donne un aspect plus félin et plus musculeux que jamais. Pininfarina a réussi l'impossible pari de sublimer les lignes de la 308, prouvant une fois de plus son art inimitable et son talent magistral.
http://budd.bundy.free.fr/les%20vraies/288%20gto.jpghttp://farm4.static.flickr.com/3526/3841987584_f5e8d5860b_b.jpgFerrari a développé pour la 288 GTO un châssis tubulaire et une carrosserie en fibre de verre, Kevlar et carbone. Terminons l'inventaire extérieur avec les jantes Speedline deux parties à écrou central, qui accueillaient à l'époque des pneus en 16" Goodyear Eagle VR50 de 225/55 à l'avant et 265/50 à l'arrière. http://www.ferrari-collection.net/wallpaper/f141.jpghttp://www.ferrari-collection.net/wallpaper/f142.jpghttp://farm2.static.flickr.com/1293/728088717_06bbe4d5b4_o.jpgL'habitacle, très proche de celui de la 308, s'équipe de sièges baquets aérés comme sur la Daytona et le tableau de bord est recouvert d'un velours noir mat. La finition et la qualité de fabrication ne sont certainement pas au niveau du prix demandé mais l'essentiel est ailleurs.

Ferrari%20288%20GTO%20089[1]Ferrari%20288%20GTO%20090[1]comme toujours à bord d'une Ferrari. Ici, on se sent bien. Heureux, fier et humble à la fois, devant l'héritage sportif de la marque qui impreigne tout particulièrement ce modèle.   http://www.supercars.net/gallery/119513/2366/918405.jpghttp://www.ultimatecarpage.com/images/large/169/Ferrari-288-GTO_9.jpghttp://www.larevueautomobile.com/images/Ferrari/288-GTO-1985/Interieur/Ferrari_288_GTO_1985_501.jpgSignes parmis tant d'autres, le compteur de vitesse gradué jusqu'à 320 Km/h et le compte-tours jusqu'à 10000 rotations par minutes ne laissent plus aucune place au doute : la belle et la bête ne font qu'un.

http://farm3.static.flickr.com/2594/3963330956_c25901922d_b.jpgSous son léger capot arrière en aluminium, l'amateur de belles mécanique sportives est comblé. Le V8 2.8L à quatre soupapes par cylindre, est ici implanté longitudinalement et non plus transversalement pour des raisons de répartition des masses. Mais surtout, il reçoit l'adjonction de 2 turbines japonaises IHI, portant sa puissance à 400 chevaux, obtenus à 7.000 t/m !!! Avec ses 1160 kg, la 288 GTO était également 10% plus légère qu'une 308 GTB !

http://farm4.static.flickr.com/3328/3443885164_9c13697382_b.jpg Imaginez par un rapide calcul le rapport poids/puissance de cette voiture... la réponse est 2.9 Kg/ch. D'autres chiffres ? Un 0 à 100 km/h en 4,9 secondes et une vitesse maximale supérieure à 300 km/h, exactement 320, obtenus sur circuit avec un compteur de vitesse en butée, prouvent que le manomètre ne mentait pas...http://farm3.static.flickr.com/2719/4306066307_1e38147e07_b.jpghttp://farm5.static.flickr.com/4009/4174512914_2bffa785e4_b.jpghttp://farm5.static.flickr.com/4064/4306803402_3624617eca_b.jpgEn 1985, Ferrari commença à développer la version Groupe B de la voiture, celle-ci fut nommée 288 GTO Evoluzione. Mais  la Ferrari 288 GTO Evoluzione ne connaîtra malheureusement pas comme sa légendaire ainée la 250 GTO, un palmarès sportif à la hauteur  de son formidable potentiel. Coupé dans son élan par un changement brutal de la législation, sensé mettre un terme à la course à la puissance du groupe B.

http://farm4.static.flickr.com/3525/3911311755_04b86b1690_b.jpg3842003726 29c8e2a90c bFerrari 288 GTO Evoluzione

La Ferrari 288 GTO. Aussi riche techniquement qu'historiquement, elle restera une véritable pièce de choix dans le patrimoine et le passé de la marque. avec une mécanique incroyable et une ligne sublime, comme seul le petit artisan de Maranello sait en faire depuis toujours.

 

Repost 0
Published by Dark - dans Ferrari
commenter cet article