Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

  • : Dark-Cars Wallpapers
  • : plein de fonds d'écrans sur le thème du noir dans l'automobile
  • Contact

  • Dark
  • J'aime le noir c'est vrai ...mais je ne le brois pas pour autant
  • J'aime le noir c'est vrai ...mais je ne le brois pas pour autant

28 avril 2010 3 28 /04 /avril /2010 20:47

Après plusieurs années de gestation, le projet F130 aboutit à la présentation au salon de Genève 1995 de la F50. Un nom choisi en forme d'hommage tant sa devancière avait marqué les esprits, d'une part pour sa ligne et ses performances, et d'autre part en tant que dernière œuvre réalisée du vivant du Commendatore. La F50 serait la Ferrari du cinquantenaire de la marque, un hommage à son fondateur.

http://www.carphotomobil.com/ferrari/F50/F50_01.jpghttp://download.czechferrari.cz/wallpapers/1024x768/768_ferrari_f50_1.jpg 

Le cahier des charges  pour pour ce projet  baptisé F130 :cela doit être une Formule 1 adaptée pour la route, un concentré du savoir-faire sportif et technique accumulé par Ferrari en cinquante années de compétition au plus haut niveau, la nouvelle venue doit dériver autant que possible de modèles engagés en compétition par la marque. 

Héritière de la F40, elle vient à sa sortie coiffer l'ensemble de la gamme Ferrari.

http://sapioi.files.wordpress.com/2007/03/ferrari_f50_wallpaper1.jpgFerrari-F50 1995 1600x1200 wallpaper 06Le succès commercial est  au rendez-vous. La production étant limitée à 349 exemplaires afin premièrement d'assurer une valeur constante en collection et deuxièmement d'entretenir le mythe du cavallino rampante, la F50 se voit réservée aux plus fervents « Ferraristes » moyennant un chèque de 2,7 millions de francs, soit un peu plus de 400 000 €.http://www.allsportauto.com/photoautre2/ferrari/f50/2000_ferrari_f50_02_sb.jpg

http://pics.shinbox.com/sports/cars/ferrari/f50/ferrari_f50_009.jpg

 A l'instar de la McLaren F1, dont elle est une rivale directe, la F50 adopte une structure monocoque (à l'exception du toit amovible) entièrement réalisée en matériaux composites. Il s'agit d'une cellule composée de kevlar, de nomex et (surtout) de fibre de carbone, assemblés en nid d'abeille. http://www.allsportauto.com/photoautre2/ferrari/f50/2000_ferrari_f50_03_sb.jpg

FerrariF50015[1]D'après une étude technique de Pininfarina, l'ensemble ne pèse que 102 kg C'est une première pour Ferrari ; le procédé est en effet alors très courant en compétition mais rarissime en série. Or, le châssis de la F50 dérive justement de celui d'une barquette de compétition engagée par la Scuderia en championnat IMSA américain, la 333 SP.

http://www.arthomobiles.fr/Genevaclassic08/Big/Salon%20Geneva%20Classics%20031008%20072.JPGFerrari 333-SP

 

http://www.photo-auto.com/ferrari/f50/ferrari-f50-1.jpg

http://www.dkeng.com/media/35561/f50_105139_side.jpgLe choix des ingénieurs en charge du projet s'oriente non pas vers la création d'un moteur entièrement nouveau, mais vers l'adaptation d'un bloc de Formule 1 de la Scuderia. Est retenu celui ayant équipé la monoplace de la saison 1990,  pilotée à l'époque par Alain Prost et Nigel Mansell.http://www.sport-cars.org/site_img/large/ferrari-f50-2.jpg http://www.scottderephotography.com/images/autos/4.jpgLa F50 marque en ce domaine un retour aux sources pour Ferrari. Après les V8 turbocompressés de la 288 GTO et de la F40, la F50 renoue avec les 12 cylindres en V à alimentation atmosphérique, motorisation « traditionnelle » de la marque.http://www.kaliteliresimler.com/data/media/1711/Ferrari-f50-4.jpg

FerrariF50016[1]Réalésé au maximum, ce bloc voit également sa course augmenter de manière à faire passer la cylindrée de 3,5 à 4,7 l. Le moteur développe désormais une puissance de 520 ch à 8 500 tr/mn et un couple de 471 Nm à 6 500 tr/mn Il est placé en Position centrale arrière longitudinale et couplé à une Boîte de vitesses à 6 rapports . http://www.sport-cars.org/site_img/large/ferrari-f50-4.jpgCe moteur est à la pointe de la technique de l'époque : culasse à 5 soupapes par cylindre, lubrification par carter sec, gestion électronique intégrale dernier cri de l'admission et de l'allumage, bielles en titane, système d'ouverture variable des soupapes à l'admission comme à l'échappement, boîte à air en carbone, trompettes d'admission à longueur variable. 7879FerrariF50029[1]http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/2/2c/SC06_1995_Ferrari_F50.jpgAutomotive-Photography-of-Richard-Thompson-Ferrari-F50-1280F50 annonce un niveau de performances de haute volée pour l'époque, en vitesse de pointe comme en accélérations. Elle est ainsi chronométrée à 320 km/h, après un kilomètre départ arrêté couvert en 21,1 s et le 0 à 100 km/h s’effectue en 3,9 s.

f 50 blancoFerrariF50024[1]FerrariF50025[1]Les suspensions – des triangles superposés avec combinés ressort/amortisseurs horizontaux actionnés par poussoir et basculeur, le tout piloté électroniquement .Les freins avant et arrière sont dotés de disques percés ventilés en fonte d’acier de 355 mm et d’étriers en aluminium à 4 pistons. Les jantes Speedline de 18 pouces en magnésium forgé ont une fixation par écrou central et sont montées à l’avant de 245/35 ZR 18 et à l’arrière de 355/30 ZR 18. 2048073d[1]http://iccsw.com/ICF/images/rf502.jpg2302844-PJ20Steamboata[1]Dénuée d'aides électroniques à la conduite, avec son châssis monocoque en matériaux composites, ses suspensions de course, son soubassement à effet de sol et son moteur porteur, la F50 privilégie les performances. Par ailleurs, la F50 bénéficie de l'expérience accumulée par la Scuderia en aérodynamique.Silvergrey Ferrari F50 1FerrariF50060[1] http://www.ferrarimondial.net/wp-content/uploads/2009/05/ferrari_f50_grey.jpg

 Son fond plat a été étudié pour lui permettre de générer un effet de sol qui vient s'ajouter à l'appui déjà engendré par l'aileron qui surplombe l'arrière de la carrosserie, augmentant ainsi son niveau d'adhérence. Ce qui entraîne un niveau de confort tout relatif en raison de bruits mécaniques et de vibrations importants dus à l’absence d’isolants entre l’habitacle et le compartiment moteur. http://farm4.static.flickr.com/3377/3427688771_2ba3223dff_b.jpg

 La climatisation (jugée utile, le conducteur étant assis quelques centimètres devant le V12) rappelle malgré tout qu'il s'agit d'une voiture homologuée pour une utilisation sur route ouverte. Malgré sa conception radicale, la F50 demeure cependant tout à fait exploitable hors circuit. En conduite sur route ouverte, elle fait preuve d'une facilité d'utilisation http://organisatie.cdokortrijk.be/docs/vervanging/AUTO/27.jpg

 Pourtant, d'une certaine manière, la F50 manque son rendez-vous avec l'histoire : elle arrive deux ans trop tôt, la célébration du cinquantième anniversaire de Ferrari ne coïncidant finalement qu'avec la fin de sa production en 1997 .Mais depuis la F50 est dvenue  un modèle de collection et de prestige, attirant de riches amateurs et collectionneurs de voitures de luxe.

Ferrari F50 Galerie

 

 

Repost 0
Published by Dark - dans Ferrari
commenter cet article